Tour Courbet Ecobio

Dernière manip de l’hiver, pour clôturer ce chapitre Août, c’est parti pour un Tour Courbet (comme en mars) mais cette fois-ci dans l’autre sens (pourquoi se priver ?). Je pars avec Xavier (géner), Françoise et Marine (Ecobiotes), le but étant de faire l’inventaire des cabanes, et aider à la prospection des rennes! Nous partons donc, sous un soleil radieux (comme souvent pendant l’hiver) et avec une douce couverture de neige au sol (idem). Pour les longues soirées d’hiver pas au coin du feu, j’emmène un pavé à lire.

Pour la première étape, nous visons Cataractes, plein Nord de la base, à travers quelques lacs et quelques buttes caillouteuses, jusqu’à arriver à un lac … ou une souille… ou un lac … ?? Bon, premier pas, tout va bien, second pas, tout va vers le bas! Ben, voilà, c’était pas une souille … Avec l’aide de mes compagnons, je ressors donc de ce piège fourbe tendu par la Nature pour attraper les cons…centrés sur autre chose que le terrain 🙂

Hélas, une victime sera à déplorer, mon appareil photo, grièvement noyé, qui profitera du reste de la manip, bien au chaud dans un sac à dos (mais pas le mien!). Spoiler : de retour sur base, le poulsde l’APN est reparti, ouf ! Comme de bien entendu, c’eest ensuite que je vois mon premier renne de cette manip, mais pas d’appareils, pas de preuves, donc vous avez plus qu’à me croire sur parole ! Au passage, merci aux filles pour leurs photos, aucune n’est de moi!

Champ de cailloux et neige

Arrivé à Cataractes, le temps de déballer nos sacs de couchages (et de mettre mes affaires à sécher) que Xavier a déjà fini l’inventaire de la cabane! Et de une! La nuit est bonne, mon pavé est attaqué et le trajet reprend le lendemain, direction Cap Cotter!

Côte entre Cataractes et Cotter

Sur la route (la côte), de nombreux bois flottés échoués, des bouées, divers morceaux de bateaux et un sous-marin belge marqué « Portes Ouvertes aujourd’hui! » (ah, pas d’appareil, vous êtes forcé de me croire !)

Bois échoué

Le trajet est plat, très plat, avec pour seul relief, le mont Campbell, perdu seul au milieu de la platitude!

Les "reliefs" de la Péninsule

Le Mont Campbell, au loin

Le Campbell, plus près, et avec un bonus

Des autochtones, bien installés, le regard fier, le buste droit, regardent passer une bande de quatres hurluberlus, avec eux aussi un duvet sur le dos! L’un deux nous dira même bonjour et viendra me serrer la main (toujours pas de photo, donc me croire est l’unique solution!)

Poussin albatros

Poussin albatros, oui, le même

Arrivé à Cap Cotter, l’inventaire était à jour, donc tout se passe tranquillement, tout le monde bouquine, un café ou un thé à la main, mon pavé prend une claque et la nuit se passe… Demain, direction Cap Noir, avec une petite tempête de neige qui durera au moins, pfiou, 5 minutes !

Manchots papous curieux

Otarie face à la mer

Cabane de Cap Noir

A Cap Noir, l’inventaire est tout à refaire, nous y passerons donc deux nuits, l’occasion de trier tout correctement, de goûter de la cuisine locale (simpe et efficace, pâtes!), un mawashi-geri à mon pavé, et la journée du lendemain, après finalisation de l’inventaire, sera dédié à la ballade le long de la côte, où des cormorans ont fait leurs nids!

Cormorans en parade

Photo finish d'une partie de plan de pêche!

Cormoran qui fait le beau

Encore le cormoran top-model

Là, je me dis que pour couper un peu la suite de photos, un paragraphe serait de bon aloi! Me voici donc à écrire quelque chose, car, comme chacun le sait, un paragraphe se doit de comporter au moins deux lignes, sinon c’est une ligne, et pas un paragraphe !

Cascade à fleur de roche

Mâle otarie, fier comme Artaban

Otaries et leurs progénitures

Le jour suivant, nous irons ensuite à Ratmanoff, où nous retrouverons brièvement nos compères ornithos et Fred (Mécano Marin). partie de Trivial poursuite truquée (j’ai perdu!), coup de grâce au pavé, nuit rapide,

Le dernier jour, retour sur PAF, enlèvement des bottes, bonne douche, restitution du pavé à la bibliothèque et voilà!

Ma revanche sur mon Tour Courbet de Mars, où j’avais fini en miettes! Là, ça va 😉

Publicités

2 Réponses to “Tour Courbet Ecobio”

  1. Coucou Jérôme!! On a bien reçu ta carte de Kerguelen avec l’enveloppe Collector!! Merci beaucoup, ca nous a fait très plaisir!
    Nous, ici on se baigne pour de vrai! 26°C dehors et 20°C dedans (c’est vrai, mais ca va!)
    On lit ton blog avec intérêt, on connait tout des otaries, manchots, cormorans et autres albatros!
    Profites bien du calme et de la tranquillité sur tes ilots!

    Bisous
    Yvette, François et Antoine

  2. Planche Antonin Says:

    Bravo gg!!
    [Je suis ton blog plus ou moins irrégulièrement mais je poste un commentaire pour la première fois (et oui honte à moi!!). ]
    Comme quoi la marche au grand frais ça rend endurant!! La prochaine fois que tu fera le Tour Courbet, tu le fera à poil, et en courant! Avec les encouragements des manchots de passage^^
    On pense tous à toi ici, et on note qu’il manque qq’1 pour les fêtes et parties de trône de fer. Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :